À la rencontre de... Linda Landrine

Hello Linda. Peux tu te présenter à nos lecteurs?

Salut ! Je suis Linda, camerounaise d’origine. Je vis actuellement à Douala, capitale économique du pays. J’aime lire, écrire, passer du temps en solitaire, découvrir des saveurs culinaires, admirer le coucher du soleil au crépuscule et boire du thé.

  • Qu’est ce qui te plait le plus dans un voyage ?

Le séjour. Je souffre toujours du mal des transports lors des déplacements ; par conséquent, je ne prends pas plaisir à admirer le paysage ou déguster des aliments du terroir à un point d’arrêt. Il y a certes des exceptions comme une étendue d’eau, une montagne ou un coucher de soleil, mais ça s’arrête là. Dès que j’entre dans la ville, mon excitation est à son maximum. Elle ne disparaît qu’à la veille du retour.

  • Quel est le plus beau voyage que tu as déjà eu à effectuer ?

En 2000, je suis allée en vacances avec ma famille chez une tante à Abong-Mbang (ville de la région de l’Est). C’est mon meilleur voyage à ce jour. J’étais très jeune certes, et il y a même eu un décès le lendemain de mon anniversaire pendant le séjour. Mais j’ai réellement apprécié ces vacances. J’ai découvert des plats, je me suis baladée à travers la ville, j’ai noué des amitiés… C’était fantastique. Je me souviens, un palmier a été abattu dans la concession et les coupeurs ont extrait le vin de palme. Ils m’ont fait goûter une petite gorgée et sincèrement, je n’ai jamais retrouvé cette saveur sucrée lors des dégustations ultérieures. D’ailleurs, je n’aime plus trop en boire car je n’ai jamais rien trouvé de comparable. Petite anecdote : lors du séjour, j’ai fait la rencontre de la maman d’Anne Marthe Mvoto (elle était la présentatrice du 20h à l’époque). Je me souviens de ma profonde admiration ce jour ; j’étais en mode « waouh ! J’aime trop voir ta fille à la télévision».

  • Quel est le voyage qui t’a le plus marquée négativement

C’était à Bafou il y a trois ans environ. J’ai failli être la victime d’un chauffard ivre sur le chemin du retour. Malheureusement, cet épisode a complètement gâché mon séjour.

  • Y-a-t-il un endroit sur terre que tu aimerais plus que tout visiter ? Si oui, dis-nous en plus

Au pluriel c’est mieux ! J’ai une « short list » de mes lieux favoris à visiter. Mais si je dois donner un nom actuellement, je dirai Mindelo. C’est une ville de Saõ Pedro, une des îles du Cap-Vert.

  • Quels sont tes projets de voyage à moyen et à long terme ?

Tout est en stand by, Covid oblige. Mais à moyen terme je compte visiter 4 régions du Cameroun (Nord-Ouest, Adamaoua, Nord et Extrême-Nord.) Elles ont toutes un point en commun : je n’y suis jamais allée. À long terme, visiter quelques pays d’Afrique en priorité, ensuite le Vieux Continent.

  • Quels conseils donnerais-tu à ceux qui n’ont pas un penchant naturel pour les voyages comme toi ?

C’est un indispensable d’une vie épanouie, à mon avis. Voyager permet de « voir autre chose » comme le dit souvent mon cousin. On revient rechargé à bloc, le cœur est calme pendant quelques temps. Pour ma part, voyager au moins une fois par mois est indispensable.

  • En guise de conclusion, un mot pour nos lecteurs ?

Les expériences de voyages divergent toujours. On a souvent les yeux brillants devant les photos du fil Instagram, et on a un idéal en tête. Mais ça ne doit pas être une obsession ; à force de chercher le bon angle et de maudire sa faible pixellisation, on oublie où on se trouve et ce qu’on peut ressentir si on se laisse aller. Parfois, il faut laisser son téléphone de côté pour vivre pleinement l’instant présent.

Partagez

Auteur·e

citoyendumonde

Commentaires